Achat immobilier

Grâce à de nombreux avantages fiscaux et à un marché immobilier en plein essor, acquérir un bien à Malte est de plus en plus recherché par les expatriés. Investir dans l’immobilier à l’étranger est une bonne façon d’assurer des revenus locatifs ou tout simplement détenir sa résidence principale tout en s’assurant un capital foncier conséquent.

La valeur de l’immobilier à Malte a grandement augmenté durant ces dernières années, jusqu’à atteindre un prix au mètre carré de plus de 4000€. Investir dans la pierre à Malte est donc avantageux. On constate actuellement en revanche une chute drastique du marché suite à l’apparition du Covid 19. Il est donc temps d’investir !

Retrouvez tous les conseils du gouvernement maltais pour votre achat immobilier.

Les types de biens à Malte

Si vous souhaitez investir à Malte, voici les différents biens immobiliers résidentiels :

Les appartements

Ce sont les plus communs. De taille variable, il peut s’agir de studios aux appartements 3 à 4 chambres, mais aussi de Penthouses (appartements en toit terrasse). Ils sont de plus en plus nombreux à fleurir sur l’île, grâce aux divers programmes de construction en cours et futurs.

Les maisonnettes

Ce sont des habitations possédant leur propre entrée donnant sur l’extérieur, à la différence des appartements. Elles peuvent être indépendantes ou faire partie d’un « block ». Les maisonnettes de plein pied auront soit une arrière court, soit un petit jardin.

Les maisons de caractère

De nombreux bâtiments centenaires sont disponibles à la vente, et font partie des logements les plus anciens de Malte. Souvent construits en Limestone, la pierre locale, on y retrouve des voûtes en pierre et les fameuses Bow Windows.

Les farmhouses

Ce sont d’anciens corps de fermes réaménagés et rénovés, que l’on trouve majoritairement à Gozo mais aussi dans la campagne maltaise.

Les villas et propriétés luxueuses

Des nombreuses propriétés de prestige peuvent être acquises à Portomaso, Madliena ou encore Tigne Point. Souvent avec piscine, elles peuvent offrir vue mer et un très bon confort.

Choisir son bien immobilier

La localisation

Les biens immobiliers ont bien plus de valeur à Sliema, Saint Julian’s ou encore Gzira, car ce sont les villes les plus dynamiques et les plus recherchées. Vous aurez en revanche davantage de tranquillité à Gozo, dans les terres à Malte ou au sud et nord de l’île, où les demandes sont plus rares et les biens plus abordables.

La qualité du logement

Attention à la qualité des logements à Malte, qui laisse à désirer. Il est fréquent de constater des problèmes d’isolation durant l’hiver avec une forte humidité intérieure, des façades délabrées, des surconstructions sur des fondations instables, des travaux ayant été faits sans contrôle qualité etc. Faites bien vérifier tout cela avant d’investir.

Les conditions pour être propriétaire à Malte

Si vous êtes ressortissants de l’UE, vous pouvez acheter tout type de bien sur l’île, et ce, même si vous n’y êtes pas résident.

Pour les ressortissants d’une zone extérieure à l’UE, il vous faudra un permis spécifique que l’on appelle Aquisition of Immovable Property (AIP) et qui est délivré par le Ministère des Finances. Il est obtenu sous 6 à 8 semaines.

A savoir : Des zones particulières, les « Specially Designated Areas », co mme Portomaso ou Tigne Point ne sont pas soumises à l’obtention d’un AIP pour un achat immobilier.

Achat résidence secondaire

Un prix minimum d’achat peut être requis s’il s’agit d’une résidence secondaire (de même qu’un achat par un ressortissant extérieur à l’UE) : environ 200 000€ pour une maison ou une villa, et 120 000 € pour un appartement ou une maisonnette. Ces montants peuvent évoluer et sont indicatifs.

Les frais liés à un achat immobilier à Malte

Acheter un bien à Malte est relativement avantageux vis-à-vis des frais annuels. En outre, il n’y a pas de taxe foncière ni de taxe d’habitation. Certains frais sont en revanche à prévoir.

Le « Stamp Duty », ou Frais de Mutation

Ces frais peuvent monter jusqu’à environ 5% et sont redevables à la Direction des Finances Publiques, autrement dit le Commissionner of Inland Revenue. A savoir, ils peuvent être revus à la baisse voire totalement supprimés dans certains cas : acquisition de la résidence principale, ressortissant de l’UE etc.

A noter : pour les primo accédants, les premiers 150 000€ du bien ne sont pas soumis à ces frais.

Les frais de notaire

Ils représentent entre 1% et 3% de la valeur du bien immobilier.

Les autres frais

A cela peuvent s’ajouter des frais annexes, comme les « Searches and Registration fees » d’environ 600€, et bien sûr le permis AIP, d’environ 230€.

NB : les frais d’agence sont à la charge du vendeur (jusqu’à 5% du prix de vente)

Les étapes pour acheter un bien immobilier à Malte

« Konvenju », ou le Compromis de vente

Le vendeur et l’acheteur signent un compromis de vente récapitulant les détails de la transaction. Ce compromis est valable 3 mois, durant lesquels le notaire vérifie tous les éléments de la vente, les permis (dont l’AIP) et autorisations des deux parties, les documents etc.

A la signature du compromis, l’acheteur doit payer 1% des frais de mutation (le cas échéant) et un acompte de 10% de la valeur du bien, qui sera conservé par le notaire ou l’agence le temps du compromis.

A noter, si l’acheteur se rétracte sans raison valable et légale, la caution sera alors retenue par le vendeur.

Le « Final Deed », ou la signature de l’acte de vente

Une fois que le notaire a terminé toutes les vérifications nécessaires et a obtenu les documents des deux parties, l’acte de vente peut être signé. L’acheteur doit donc s’acquitter du reste des frais de mutation, des frais de notaire et bien sûr du montant restant du bien.

Plus d’information sur les étapes du processus d’achat sur le site du gouvernement maltais.

Acheter un bien locatif à Malte

Investir dans le locatif à Malte est avantageux, car les loyers sont élevés et la demande reste très forte durant toute l’année.

A noter, il n’est pas permis d’acheter un bien locatif pour les détenteurs d’un permis AIP.

Concernant le taux d’imposition, il est fixé à 15% pour les revenus fonciers. En revanche, vous avez droit à un crédit d’impôts si vous établissez un contrat de location de 2 ans ou plus pour le logement. Le montant varie de 200€ à 500€ selon la taille du logement et la durée du contrat. Cela fait partie de la nouvelle réforme de la location à Malte.

Il n’y a pas de TVA sur les loyers de location en longue durée, seulement sur les locations à court terme agréées par la MTA (Malta Tourism Autority), qui est fixée à 7%.

Où acheter votre bien

Pour investir dans l’immobilier à Malte, vous pouvez passer par un particulier ou par une agence. Nous vous conseillons d’éviter les particuliers pour un meilleur contrôle qualité.

L’agence Oh My UP peut vous renseigner gratuitement et vous diriger vers des agences immobilières de qualité sur l’île, qui sauront répondre à vos besoins et trouver le bien qu’il vous faut.

Achat immobilier à Malte : ce qu’il faut retenir

Prenez bien en compte la localisation du bien que vous souhaitez acquérir, mais aussi la qualité du bâtiment et l’environnement. Le marché immobilier de Malte est en baisse actuellement et les prix sont plus accessibles, avant de peut-être remonter de plus belle. Si vous aviez des projets d’achat, c’est peut-être le moment de saisir l’opportunité.

Notez que les informations contenues dans cette fiche sont susceptibles de changer et qu’il est nécessaire de vous renseigner sur les différents sites officiels maltais.

A la recherche d’un crédit immobilier ? Consultez notre fiche Banque pour connaître les établissements financiers de Malte.